EMS La Douvaz

L'établissement est situé à 15 km d’Yverdon-les-Bains, entre Sainte-Croix et Mauborget, dans un magnifique cadre de verdure. Une grande terrasse ombragée, une salle à manger ajouté d' une grande véranda et un parking visiteurs font partie intégrante du site. Ce dernier offre une vue panoramique sur le lac de Neuchâtel. Il accueille 31 personnes âgées souffrant de démences ou autres pathologies psychiatriques de l’âge avancé. Une possibilité de court séjour ainsi qu'un accueil temporaire de jour est également proposé.

Aux personnes âgées dont la pathologie répond aux critères de la mission PAA (psychiatrie de l'âge avancé)  et qui nécessitent un hébergement en court ou long séjour dans un établissement spécifique.
Nous accompagnons des bénéficiaires atteintes principalement de troubles liés à la démence de type Alzheimer ou à d'autres pathologies psychiatriques telles que :

Troubles de mémoire

Troubles cognitifs

Désorientation temporo-spatiale

Troubles comportementaux

Troubles psychiatriques

Troubles physiques

Des professionnels issus des métiers de la santé et du social/animation, en collaboration avec les équipes hôtelières, techniques et administratives de la Fondation Saphir.

En cas de besoin, les partenaires externes tels que le BRIO (Bureau Régional Information et Orientation),  l'équipe mobile de la PAA, le physiothérapeute, l'ergothérapeute, la diététicienne et autres peuvent être également sollicités.

Le prix facturé au bénéficiaire comprend une participation socio-hôtelière, des contributions aux charges mobilières et à l'entretien immobilier ainsi qu'une participation
aux coûts des soins. Ces tarifs sont définis par l'Etat de Vaud. De plus amples renseignements à ce sujet sont disponibles sur notre site internet, sous l'onglet « Tarifs ».

Le site www.vd.ch est également à votre disposition.

L'objectif principal est d'accompagner le bénéficiaire dans son nouveau lieu de vie, en garantissant une qualité de vie optimale au sein de l'établissement avec le soutien et le partenariat  des proches aidants.

Lorsque les prestations proposées par les SAMS « Structures d'accompagnement médico-sociales » ne permettent plus le maintien à domicile.